What is Proximity?

Définitions des questions

3. Nuisances publiques

Les installations ferroviaires, tout comme les infrastructures des autres modes de transport (p. ex., les aéroports, les terminaux routiers), se trouvent partout au pays et sont en exploitation 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, souvent à proximité de collectivités à forte densité de population. En raison de l'urbanisation croissante du Canada, les aménagements à proximité des installations ferroviaires sont en hausse, de sorte que les gens vivent de plus en plus près des chemins de fer. Les personnes qui vivent et travaillent à proximité d'installations ferroviaires (comme des voies ou des triages) peuvent être dérangées par le bruit et les vibrations liés à l'exploitation des trains. Ceux ci peuvent être causés par les sifflets des trains, les locomotives tournant au ralenti et les manoeuvres dans les triages. En outre, la construction et l'entretien des infrastructures ferroviaires, comme les ponts, les dispositifs de signalisation, les voies et les bâtiments, peuvent aussi contribuer à la production de bruit et de vibrations. La construction et l'entretien des passages à niveau peuvent entraîner des inconvénients pour le public. Les chemins de fer tentent de réduire au minimum les conséquences négatives de leurs activités sur la population environnante, mais les inconvénients sont parfois inévitables. Une bonne planification de l'utilisation des terrains et l'application de techniques de protection appropriées peuvent contribuer dans une large mesure à réduire certaines nuisances. À titre de mesures antibruit, mentionnons le recours à des marges de recul et la construction de bermes ou de levées de terre qui servent à faire obstruction au son ou à l'assourdir. On utilise aussi de plus en plus des écrans acoustiques et des dispositifs antivibratiles. Les chemins de fer et les municipalités travaillent à la mise au point de lignes directrices en matière de réduction du bruit et des vibrations. Les questions de nuisances publiques peuvent être subdivisées en trois, à savoir le bruit, les interruptions et les vibrations.


3.1 Bruit

Les chemins de fer, tout comme les autres modes de transport, produisent du bruit dans le cadre de leur exploitation, notamment en raison des activités suivantes : le passage des trains, les manuvres dans les triages, le sifflement des trains ainsi que la construction et l'entretien des infrastructures ferroviaires. MORE >


3.2 Interruptions

Les activités ferroviaires peuvent parfois occasionner des inconvénients pour le public. PLUS >


3.3 Vibration

Les vibrations sont inhérentes à l'exploitation ferroviaire. PLUS >